Un des talents d'Henri-Claude Fantapié a toujours été la découverte et la mise en valeur de jeunes solistes à qui il donnait la possibilité de s'exprimer en concert et - plus tard - par le disque.
Au cours de  ce concert, donné dans le cadre du Festival du Neubourg et au Théâtre d'Evreux, en avril 1962, la pianiste Brigitte Lion, le violoniste Jacques Manzone, le violoncelliste Jacques Sudrat, le corniste René Croësi jouaient tous en soliste, mais le programme comportait également une Sinfonie de Clérambault, la Simple Symphony de Britten et une création du chef d'orchestre.